En 2019, 3 projets sont subventionnés par l’IRME

Demandeur Intitulé du Laboratoire Objectif
Équipe du Pr M. LEFORT Service de Médecine Physique et Réadaptation, CHU de Nantes

Participation financière de l’IRME pour soutenir la constitution de la cohorte de patients porteurs de lésions médullaires suivis à long terme.
Première cohorte française portant sur l’épidémiologie, le devenir neurologique fonctionnel, l’état de santé (évaluation, bilans spécifiques et complications) et le devenir socioprofessionnel des personnes avec une lésion de la moelle épinière.
La base de données de cette cohorte est constituée de l’ensemble de l’observation internationale des lésions médullaires regroupant des données neurologiques standardisées (ISNCSCI), les datasets (fiches d’observations pour chaque déficience d’appareil présentée), échelles de mesures fonctionnelles et données socio-démographiques et médico-sociales. Les données ont fait l’objet d’une validation francophone.
L’objectif à terme est de favoriser la constitution d’un réseau entre les centres de recours pour les lésions de la moelle épinière avec la constitution d’un registre national prospectif commun.

Équipe du Dr N. GUEROUT Laboratoire GRHV EA3830 « Groupe de Recherche sur le Handicap Ventilatoire », Université de Rouen Étude de l’effet de la stimulation magnétique sur la myélinisation et sur la repousse axonale dans le cadre des lésions médullaires.
Équipe du Dr Marie-Laure BRECHEMIER Service de Neurologie
Hôpital d’instruction des Armées PERCY

Quantification longitudinale de la marche des patients médullo-lésés en pratique clinique

Ce financement est en collaboration avec GMF Solidarité.

En 2018, 4 projets sont subventionnés par l’IRME (en collaboration avec l’AFM (AO 2018))

Demandeur Intitulé du Laboratoire Objectif
Frédéric BROCARD Institut de Neurosciences UMR7289 CNRS & AMU Faculté de Médecine de la Timone Marseille

Thérapie génétique de la spasticité après une lésion de la moelle épinière

Ce chercheur basé à l’Institut des Neurosciences de la Timone (Marseille) est l’auteur d’un travail de haut niveau sur la calpaïne, une enzyme protéolytique, et son intérêt dans le traitement de la spasticité. Il a reçu l’aide de l’IRME pour ce travail. Le projet soumis vise à utiliser ces connaissances afin de mettre au point une thérapie génétique de la spasticité après une lésion de moelle épinière. L’intérêt de cette approche tient au fait que les inhibiteurs pharmacologiques de la calpaïne ne sont pas utilisables en thérapeutique car ils ne sont pas spécifiques d’une calpaïne précise ni d’un organe précis. Le projet proposé consiste à identifier dans un premier temps le ou les isoformes de calpaïnes recrutés après lésion de la moelle épinière (travail déjà entamé) et ce au niveau des motoneurones innervant les muscles spastiques, puis à construire des outils génétiques (à partir d’AAV) porteurs de séquences complémentaires permettant de les inhiber, puis à les injecter en intramusculaire afin d’être transportés de façon rétrograde jusqu’au motoneurone. Pour cela, ce chercheur s’associe à une équipe de biologistes moléculaires aptes à réaliser les techniques de transfert génétique. Le projet a été jugé innovant, réalisable et d’une utilité thérapeutique certaine.

Pr Afsaneh GAILLARD  INSERM U1084, Experimental and Clinical Neurosciences Laboratory, Cellular Therapies in Brain Diseases group
POITIERS

Greffes de neurones corticaux dérivés de cellules souches pluripotentes induites humaines pour le traitement de lésions corticales

Cette équipe de Poitiers dirigée par le professeur Gaillard, bénéficie d’une reconnaissance internationale et est régulièrement soutenue par l’IRME. Elle a déjà montré que les neurones corticaux moteurs fœtaux greffés homotopiquement dans le cortex moteur endommagé de souris adultes, développent des projections efférentes connectant des cibles hôtes corticales et sous-corticales appropriées, y compris dans la moelle épinière.  Néanmoins, l’accessibilité de tissu cortical fœtal humain constitue une limitation sérieuse à considérer de telles approches dans un contexte clinique. L’équipe se propose d’une part d’induire des neurones corticaux moteurs à partir de cellules souches pluripotentes générées à partir de cellules de la peau de patient. Ensuite ces neurones, induits lors d’une étape de culture, seront greffés chez des souris portant une lésion du cortex moteur et leur capacité à promouvoir la réparation anatomique et fonctionnelle, évaluée.  Le projet qui teste les compétences de cellules humaines pour la réparation, est innovant, compétitif et sa faisabilité garantie par les compétences reconnues d’Afsaneh Gaillard dont l’objectif est le transfert de ces techniques à la thérapie.

Sylvia SOARES Équipe Dégénérescence et Régénération Axonale
Neuroscience Paris Seine UM119 / UMR8246 / U1130
IBPS- Sorbonne Université

Approche combinatoire pour le trauma de la moelle épinière chez le rat : biomatériaux et cellules souches

Cette chercheuse de l’équipe de Fatiha Nothias à l’UPMC, Paris a déjà montré que l’implantation immédiate d’un hydrogel de chitosane après une hémisection dorsale bilatérale de la moelle épinière de rat entraîne une réorganisation tissulaire favorable, accompagnée d’une récupération fonctionnelle significativement supérieure à une lésion seule. Elle se propose maintenant d’améliorer ce projet de thérapie en (1) utilisant un modèle de contusion plus proche de la réalité clinique et (2) développant une stratégie combinatoire visant à créer un relais favorable pour la reconnection des fibres ascendantes et descendantes à faible capacité de régénération. Dans cet objectif le chitosane sera implanté soit 24 heures soit 3 mois après contusion, conjointement à des cellules progénitrices issues de cellules souches pluripotentes humaines induites (IPS) fournies par A. Gaillard (voir ci-dessus). Elle évaluera les effets sur la réorganisation tissulaire et la survie des cellules, en fonction de la date de l’implantation dans la perspective de définir une fenêtre optimale pour cette thérapie.

Song LIU M.D., Ph.D.U 1195 Inserm et Université Paris-Sud / Service de chirurgie expérimental Hôpital TianTan Pékin Reestablishment of primary sensory connections between lower intercostal nerves and lumbar spinal nerves via genetically modified predegenerated nerve grafts in adult rats after hemiparaplegic“,

En 2017, 3 projets sont subventionnés par l’IRME

Demandeur Intitulé du Laboratoire Objectif
Nicolas GUÉROUT EA3830 Faculté de Médecine de Rouen

Recrutement des cellules souches endogènes médullaires comme biothérapie non invasive innovante médié par la stimulation magnétique répétitive dans le cadre des lésions de la moelle épinière

Stimuler les processus de réparation basé sur la mobilisation de cellules souches intrinsèques dans un modèle préclinique murin de lésion médullaire.

Sylvia SOARES NPS, UM119/UMR8246U1130 Neurosciences Paris Seine

Approche combinatoire pour le trauma de la moelle épinière chez le rat : biomatériaux et neuroprotection

Optimiser dans un modèle préclinique murin l’utilisation d’un hydrogel de chitosane pour favoriser la réorganisation tissulaire suite à une lésion médullaire

Michel NEUNLIST Faculté de Médecine Nantes

Lésion médullaire et dysfonctions digestives : de la clinique à la dysfonction neuro-glio-épithéliale

Mieux comprendre les dysfonctionnements végétatifs et troubles digestifs associés à la lésion médullaire sur un modèle expérimental murin et biopsies coliques effectuées sur des patients

En 2016, 6 projets sont subventionnés par l’IRME

Demandeur Intitulé du Laboratoire Titre du projet
Guillaume DUHAMEL CBRM/CEMEREM, UMR 7339 CNRS, Université Aix Marseille
(Monique Bernard)
Specific Spinal Cord Myelin imagin by inhomogeneous Magnetization Transfer (ihMT) MRI
Philippe AZOUVI EA 4047 HANDIReSP Université de Versailles Saint Quentin Rééducation de la mémoire de travail après traumatisme crânien : étude de la plasticité cérébrale
Frédéric BROCARD Institut Neurosciences Timone La CALPAINE cible potentielle dans le traitement de la spasticité
Vanessa DONEGA Stem Cell and Brain Research Institute (SBRI) Cortical regeneration and remodeling following premature brain injury
Thomas SIMILOWSKI INSERM UMR_S 1158, Neurophysiologie Respiratoire expérimentale et clinique Induction de plasticité ventilatoire par des séances répétées de stimulation transcutanée spinale (tsDCS)
Denis VIVIEN / Carine ALI INSERM UMR S919 Caen Rendre visible l’invisible : imagerie moléculaire des TC légers

En 2015, 1 projet est subventionné par l’IRME (en collaboration avec l’AFM)

Demandeur Intitulé du Laboratoire Titre du projet et objectifs
Jean-Philippe HUGNOT INSERM U1051
“Cerebral plasticity, Stem cells and Glial tumors” team
Institute for Neuroscience (INM)
Hopital Saint Eloi – Montpellier
http://www.inmfrance.com/us/1_team4.php

The spinal cord stem cell niche: nex insights on its cellular composition and activation during injury

Publication du travail financé par l’IRME dans le journal Stem Cell Report (éditions Cell Press) (article ici).  Ce travail porte sur la caractérisation des cellules souches adultes de la moelle épinière humaine et de souris.

En 2014, 8 projets sont subventionnés par l’IRME

Demandeur Intitulé du Laboratoire Titre du projet
Anne BARON ECRICM U 975 – INSERM – ICM Développement de nouvelles stratégies thérapeutiques basées sur la transplantation de précurseurs neuraux humains
Virginie CALLOT CRMBM – UMR 7339 – CNRS – Université Aix Marseille Analyse des traumatismes médullaires chez la souris par une approche multiphysique combinant Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) et Biomécanique
Afsaneh GAILLARD Laboratoire de neurosciences Expérimentales et Cliniques – INSERM U1084 – Poitiers Spatiotemporal dynamics of inflammation following cortical lesion and transplantation
Song LIU UMR 788 – INSERM Université Paris-Sud – Kremlin Bicêtre Combination of facial nerve reconstruction and translocator protein 18kDa (TSPO) drug ligand therapy for facial palsy
Jean-Marie MANGIN INSERM UMRS 952 – CNRS UMR 7224 – Laboratoire de Physiopathologie des maladies du Système nerveux central – Université Pierre et Marie Curie Synaptic interactions between sensory axons and NG2 cells after spinal cord injury in mice
Olivier PASCUAL Centre de recherche en Neurosciences de Lyon – INSERM U1028 – CNRS – UMR 5292 – Faculté de Médecine Laennec Microglial contribution to scare formation and neuronal damage
Louis PUYBASSET Université Pierre et Marie Curie – INSERM UMRS 678 Neural correlates of neuro-recovery after severe TBI: a long term study combining neuropsychological and clinical assessments with multimodal MRI
Damien RICARD Hôpital d’instruction du Val de Grâce – CognacG Analyse quantitative de l’activité pré et post rééducation destinée aux patients traumatisés crâniens

En 2013, 8 projets sont subventionnés par l’IRME

Demandeur Intitulé du Laboratoire Titre du projet
Nozar AGHAKHANI Service de Neurochirurgie- Centre de référence maladie rare syringomyélie – CHU de Bicêtre Étude prospective des patients porteurs d’une fente intramédulaire
Anne BARON CRICM U 975 – INSERM – ICM Développement de nouvelles stratégies thérapeutiques basées sur la transplantation de précurseurs neuraux humains
Jean-François BERNARD INSERM U894 – Centre de psychiatrie et neurosciences – Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie Rôle des contrôles descendants sérotoninergiques dans les douleurs neuropathiques périphériques
Lydia DANGLOT INSERM ERL950 – Trafic membranaire et morphogenèse épithéliale et neuronale – Université Paris-Diderot Molecular mechanisms in the pathogenesis of glutamate excitotoxicity in traumatic brain injury induced hemorrhages
Guillaume DUHAMEL CRMBM/CEMEREM, UMR 7339, CNRS, Faculté de médecine Marseille Mesure de la perfusion médullaire par IRM pour la caractérisation des patients atteints de Traumatismes
Edor KABASHI ICRICM U 975 – INSERM – ICM Développement d’un modèle de lésion médullaire dans le zebrafish pour déterminer le rôle de la protéine TDP 43
Song LIU UMR 788 – INSERM Université Paris-Sud – Kremlin Bicêtre Réparation de la paralysie faciale incomplète et persistante par l’anastomose hypoglosso-faciale et la thérapie génique
Stein SILVA INSERM U825 – Service de Réanimation Polyvalente – CHU de Toulouse Analyse de l’activité cérébrale intrinsèque pendant le coma et lors du retour à la conscience “valeur diagnostique et pronostique des lésions anatomiques et fonctionnelles initiales”

En 2012, 9 projets sont subventionnés par l’IRME

Demandeur Intitulé du Laboratoire Titre du projet
Frédéric BROCARD /
Laurent VINAY
Université Aix Marseille – CNRS – UMR 6196 – Lab. plasticité et Physio-Pathologie de la Motricité La protéolyse des canaux sodiques : une cible potentielle dans le traitement de la spasticité
Franck DEBARBIEUX IBDML – Université Aix-Marseille – CNRS – UMR 6216 – Imagerie in vivo des interactions cellulaires dans le cerveau normal et pathologique Promoting axonal regeneration using laser stimulation in the injured spinal cord
Antoine FEYDY CESEM – UMR 8194 – CNRS
Université Paris-Descartes
Brain reorganization in relation to bimanual grip force control in adults with cerebral Palsy
Rose KATZ DR1 INSERM – Directrice ER 6 UPMC – Service Médecine Physique et Réadaptation – Pitié Salpêtrière Étude électrophysiologique et IRM des interactions corticospinales chez des patients médullo- et cérébro-lésés
Michel KHRESTCHATISKY UMR 6184 – Marseille
Neurobiologie des Interactions Cellulaires et Neurophysiopathologie (NICN)
MMP-2 dans la réparation des lésions de la moelle épinière
Fathia NOTHIAS IPMSNC – Équipe Régénération et croissance de l’axone – Université Pierre et Marie Curie Bio-échafaudages et bio-guidage de la repousse axonale à travers la moelle épinière traumatique
Chamsy SARKIS NewVectys – Hôpital Pitié Salpêtrière Mise au point d’une étude préclinique d’inhibition de la cicatrice gliale chez le porc domestique : outils moléculaires et chirurgie expérimentale
Rachel SHERRARD UMR 7102 – Neurobiologie des Processus AdaptatifsUniversité Pierre et Marie Curie Using repetitive transcranial magnetic stimulation to increase repair in the injured brain
Antoine TRILLER INSERM U1024 – École Normale Supérieure – Biologie cellulaire de la synapse Regulation of GlyR dynamics during central sensitization

En 2011, 4 projets sont subventionnés par l’IRME

Demandeur Intitulé du Laboratoire Titre du projet
Dr Patrick GAUTHIER UMR 6231-CRN2M, Équipe MP3-Respiration, Université Paul Cézanne, Marseille Lésion cervicale chronique et réhabilitation après thérapie tissulaire différée
Dr Jacques MALLET CNRS UMR 7225 – CRICM
Departement de biotechnologie et Biothérapie (CRICM)
La Salpêtrière
Mise au point d’une étude préclinique d’inhibition de la cicatrice gliale chez le porc domestique : outils moléculaires et chirurgie expérimentale
Dr Pierre-François PRADAT Département des Maladies du Système nerveux
Hôpital Pitié Salpêtrière
Apport l’IRM médullaire cervicale par la méthode HARDI et par transfert de magnétisation dans le diagnostic positif et différentiel des myélopathies cervicarthrosiques
Dr François ROMAN UMR 6149 CNRS, Laboratoire des Processus Mnésiques,
Université de Provence, Marseille
Bénéfice thérapeutique et mécanismes d’action d’une greffe intraveineuse de cellules souches olfactives humaines

En 2010, 10 projets sont subventionnés par l’IRME

Demandeur Intitulé du Laboratoire Titre du projet
Dr Jean-René CAZALETS CNRS UMR 5227
Laboratoire Mouvement Adaptation, Cognition, Université Victor Ségalen
Bordeaux
Functional interactions between neural circuits in the spinal cord
Dr Rachel FRANZEN GIGA Neurosciences
Unité de Recherches Douleur Céphalique et régénération axonale
Effets d’un traitement par milieu conditionné de cellules souches mésenchymateuses après lésion médullaire chez le rat adulte
Dr Afsaneh GAILLARD CNRS UMR 6187, Institut de Physiologie et biologie Cellulaires
Pôle Biologie Santé, Poitiers
Évaluation par imagerie biphotonique in vivo des relations entre vascularisation et la repousse axonale de neurones transplantés dans un modèle de lésion corticale chez la souris adulte
Dr Michel HAMON INSERM U894 Centre de Psychiatrie et Neurosciences / Faculté Pierre et Marie Curie Douleurs neuropathiques centrales (spinales) versus périphériques chez le rat
Song LIU INSERM U622 / Unité rétrovirus et transfert génétique,
Institut PasteurI
Combination of microsurgery and gene therapy to treat spinal dorsal root injury
Dr Jacques MALLET CNRS UMR 7225 – CRICM
Department of biotechnology and Biotherapy
La Salpêtrière
Mise au point d’une étude préclinique d’inhibition de la cicatrice gliale chez le porc domestique : outils moléculaires et chirurgie expérimentale
Dr Rachel SHERRARD
Dr Ann LOHOF
UMR 7102 Neurobiologie des Processus Adaptatifs / Université Pierre et Marie Curie Less inhibitions with more stimulation: can ephrin blockade and environmental enrichment promote recovery after neurotrauma
Laurent VINAY
Frederic BROCARD
CNRS UMR 6196 – Laboratoire et Physio-Pathologie de la Motricité – Marseille Hyper-excitabilité des réseaux spinaux sous-lésionnels : une nouvelle cible pour le traitement de la spasticité
Pr Denis VIVIEN INSERM U 919 Equipe SP2U – UMR CNRS/CEA/Université de Caen/Université Paris Descartes – centre for imaging neuroscience – GIP Cycéron – CAEN Rôle et intérêt de l’activateur tissulaire du plasminogène dans la récupération médullaire post-traumatique
Dr Nicolas WEISS Réanimation médicale HEGP Évaluation IRM des lésions cérébrales dans les suites d’un arrêt cardio-circulatoire

En 2009, 16 projets sont subventionnés par l’IRME

Demandeur Intitulé du Laboratoire Titre du projet
Dr Franck DEBARBIEUX CNRS UMR 6216
Institut de Biologie du Développement
Marseille Luminy
Manipulation de l’angio-génèse post-traumatique pour caractériser son influence sur la repousse axonale dans un modèle de microlésion spinale chez la souris.
Dr Patrick DELMAS UMR 6131, Centre de Recherche en Neurobiologie de Marseille, Faculté de Médecine de Marseille Le canal Nav1.9 : nouvelle cible thérapeutique dans le traitement des douleurs neuropathiques lésionnelles et des douleurs chroniques d’origine inflammatoire.
Dr Isabelle DUSART UMR 7102 Neurobiologie des Processus Adaptatifs NPA)
UPM, Paris
L’inhibition de la voie JNK par le peptide D-JNK11 est-elle une stratégie potentielle pour le traitement des lésions de la moelle épinière ?
Pr François FERON NICN, CNRS UMR 6184
Faculté de Médecine Nord, Marseille
Étude préclinique portant sur l’efficacité et la tolérance de la vitamine D (cholécalciférol) dans la récupération motrice et sensitive après hémi-spinalisation au niveau cervical.
Dr Rachelle FRANZEN
Dr Gary BROOK
Centre de Biologie Cellulaire et Moléculaire, Unité de recherche sur la Douleur céphalique et la régénération axonale, CHU Sart-Tilman, Liège
Institüt für Neuropathologie
Universitätklinikum, Aachen
Effet d’un traitement par milieu conditionné de cellules souches mésenchymateuses sur l’étendue d’une lésion médullaire contusionnelle chez le rat adulte.
Dr Patrick GAUTHIER UMR 6231-CRN2M, Équipe MP3-Respiration, Université Paul Cézanne,
Marseille
Récupération fonctionnelle respiratoire après contusion cervicale haute et transplantation de cellules gliales olfactives : devenir des transplants et réorganisation des voies respiratoires bulbo-spinales.
Dr Angela KAINDL UMR 676 INSERM/Université Paris 7
Hôpital Robert Debré, Paris
Rôle de la microglie dans les lésions cérébrales traumatiques de l’enfant : mécanismes physiopathologiques et cible de neuroprotection.
Pr Michel KRESTCHATISKY UMR 6184, Neurobiologie des Interactions Cellulaires et Neurophysiopathologie (NICN)
Faculté de Médecine Nord, Marseille
Nouvelles stratégies thérapeutiques pour la réparation de la moelle épinière : action combinée des protéases matricielles et des cellules engainantes.
Dr Fatiha NOTHIAS UMR 7101, Laboratoire de Neurobiologie des Signaux Intercellulaires, UPMC, Paris Influence du microenvironnement sur la régénération axonale in vitro : utilisation de la technique d’impression par micro-contact des protéines de la cicatrice de la moelle épinière traumatique.
Dr Alain PRIVAT
Dr Jacques MALLET
INSERM U 583
Institut des Neurosciences,
Montpellier
Stratégie de régénération axonale par thérapie génique après lésion médullaire.
Pr François ROMAN UMR 6149 CNRS, Laboratoire des Processus Mnésiques,
Université de Provence, Marseille
Potentiel thérapeutique des cellules souches olfactives : évaluation comportementale et mécanismes de migration dans un modèle de syndrome amnésique, après transplantation par voie intraveineuse.
Dr Rachel SHERRARD UMR CNRS 7102
Neurobiologie des Processus Adaptatifs, UPMC, Paris
Activité psychomotrice et facteurs de croissance peuvent-ils interagir pour améliorer la fonction d’un système nerveux central lésé ?
Dr Antoine TRILLER INSERM U 789, Biologie Cellulaire de la Synapse Normale et Pathologique
ENS Ulm, Paris
Une protéine heat shock possible régulateur des synapses inhibitrices de la moelle épinière
Dr Laurent VINAY
Dr Frédéric BROCARD
UMR 6196, Plasticité et Physio-Pathologie de la Motricité,
Marseille
Plasticité du réseau spinal après lésion de la moelle épinière – Lien avec la spasticité.
Dr Christian XERRI UMR 6149, Neurosciences Intégratives et Adaptatives, Université de Provence/CNRS, Centres St Charles, Marseille Thérapie cellulaire et rééducation fonctionnelle après lésion traumatique de la moelle épinière : plasticité médullaire et récupération comportementale et réorganisation corticale.