Synapse

Centre de sport pour un exercice adapté et assisté par robotique chez les patients souffrant de troubles neurologiques

Tribune parue dans La Lettre du Neurologue • Vol. XXVI – n° 6 – juin 2022

Le maintien d’une activité physique régulière au-delà de la période de réadaptation est-il un enjeu important chez les sujets souffrant d’un handicap ? La question est triviale tant elle a été démontrée scientifiquement et considérée comme une priorité, un droit pour tous, dans un rapport de l’OMS sur le handicap, notamment neurologique.
[…]
Après avoir bénéficié de la meilleure prise en charge dans un centre de rééducation, les patients risquent d’entrer dans le cercle vicieux de la sédentarité et du handicap, avec toutes les conséquences connues sur la qualité de vie et la santé. De nombreux travaux, utilisant l’imagerie ou encore l’EEG, ont démontré que la réorganisation fonctionnelle des circuits et la plasticité cérébrale se poursuivaient tout au long de la vie pour compenser un déficit neurologique.
[…]
Une réflexion a été menée à partir de ce constat : la pertinence d’une salle de sport innovante adaptée aux patients porteurs d’un handicap moteur.
[…]
Ce centre, appelé Station Debout, dont l’activité phare est la marche assistée par un exosquelette de dernière génération, proposera différentes activités : Lokomat® avec réalité virtuelle, vélo électrique adapté pour fauteuil roulant, yoga thérapeutique.
C’est également un lieu de recherches cliniques qui vise à évaluer le bénéfice de chacune de ces activités sportives adaptées au handicap, à visée de soins de rééducation et de réadaptation pour maintenir ou restaurer le mouvement et les capacités fonctionnelles des patients et prévenir des complications ostéo-articulaires de long terme. Les activités du centre ont donc pour objectifs, et pour soulager une forte demande hospitalière, de concourir à la prévention, au dépistage, au diagnostic, au traitement et à la recherche. Le modèle dont nous étudions en premier lieu la faisabilité
a pour but d’être reproductible partout en France. L’ANTS (advanced neurorehabilitation therapies & sport ou sport et thérapies neuro-rééducatives avancées), fondé à Lyon en 2015 à l’initiative de Vance Bergeron, chercheur au laboratoire de physique de l’École normale supérieure de Lyon et tétraplégique, a été le premier club avec ces objectifs. Une collaboration étroite avec cette équipe permet aujourd’hui, dans ce centre Station debout, de proposer une offre plus étendue d’activités sportives, mais également une prise en charge psychologique et une réinsertion dans le parcours de soins facilitées pour les patients chroniques quand elles sont nécessaires.

Ce projet dans sa phase de développement nécessite l’expertise d’un réseau multidisciplinaire, rééducateurs, neurologues, médecins du sport et l’organisation avec le personnel paramédical, kinésithérapeutes et spécialistes APA formés aux techniques de neurostimulation et aux matériels proposés, ergothérapeutes, psychologues et neuropsychologues.

Si ce sujet vous intéresse, aidez-nous à ce qu’il soit une réussite !

S. Blancho, D. Ricard et P.F. Pradat

Institut pour la Recherche sur la Moelle Épinière et l'Encéphale (IRME)

Station Debout

Pour en savoir plus sur Station Debout, centre d’activité physique adaptée aux personnes souffrant de handicap moteur neurologique

[pdf-embedder url="https://www.irme.org/wp-content/uploads/2022/11/Article-LN6-2022-TRIBUNE-IRME.pdf"]